Promenades dans un jardin … anglais

Mercredi 15 mai 2019 à 19h30, auditorium du musée de Grenoble
Promenades dans un jardin … anglais
Une conférence présentée par Catherine de Buzon, historienne de l’art



L’histoire du jardin « à l’anglaise » est indissociable de l’histoire. L’homme nouveau de la Renaissance retrouve et poursuit l’héritage antique en concevant un jardin à sa mesure, rayonnant autour de sa maison, c’est-à-dire de lui. L’apogée de ce lieu idéal sera porté à son paroxysme de rigueur et de géométrie dans « le grand jardin à la française » de type versaillais. Comme à tout mouvement – il faut une réaction – les Anglais vont « inventer » une nouvelle forme d’espace entourant la demeure des hommes. Leurs créations rejettent les lignes droites, pour les allées comme pour les pièces d’eau, ménagent des promenades alternant couverts, clairières, et massifs colorés, groupent les arbres en bosquets, tirent le meilleur partie des vues, perspectives et surprises pour le promeneur qui s’imagine dans la nature même. Inspiré par la peinture, le « pittoresque » qui participe de la nouveauté, en reste un élément fondamental. Et le simple cottage peut lui aussi s’enorgueillir d’un cadre traité comme un jardin à l’anglaise, l’ensemble formant une sorte de mythe dans l’imaginaire européen.

*En partenariat avec l’Aliance Grenoble-Oxford, à l’occasion du 30e anniversaire du jumelage entre les deux villes.


tarifs : 10€ – adhérent 8€ – réduit 4€


photo : Vue sur les jardins du Château de Sissinghurst dans le comté du Kent, Angleterre