Tenochtitlán la capitale disparue

Mercredi 11 mars 2020 à 19h30, auditorium du musée de Grenoble
Tenochtitlán la capitale disparue
Une conférence présentée par Daniel Soulié, historien de l’art
Dans le cadre du cycle « Civilisations précolombiennes »


En 1521, les conquérants espagnols découvrent Tenochtitlán, capitale d’un empire aztèque qui vit ses dernières heures. Les temples, les palais, les marchés de la ville installée sur plusieurs îles au cœur d’un immense lac sont une source d’émerveillement qui n’empêchera pas leur impitoyable destruction par les nouveaux maîtres du Mexique. Peu de vestiges sont aujourd’hui visibles de cette cité qui abritait 200 000 âmes mais les textes anciens, les descriptions des militaires espagnols, les découvertes archéologiques et les vestiges conservés de cités comparables permettent de se faire une idée d’une ville qui fut l’une des plus grandes métropoles d’Amérique centrale avant de devenir, à l’époque contemporaine, l’une des plus grandes villes du monde.

plein tarif 10€ – tarif adhérent 8 € – réduit 4 €


photo : Monument circulaire découvert lors de la construction du métro à Mexico