Zaha Hadid (1950-2016), l’architecture au féminin

Mercredi 18/03 à 19h30, auditorium du musée de Grenoble
Zaha Hadid (1950-2016), l’architecture au féminin
Une conférence présentée par Gilbert Croué, historien de l’art

Dans le cadre du cycle « Architectures »


Architecte d’une inventivité prodigieuse, Zaha Hadid a réalisé des édifices spectaculaires. D’abord mathématicienne puis architecte, elle maîtrise parfaitement les apports de la création assistée par ordinateur et la programmation des usinages nécessaires. Sa recherche de formes nouvelles s’apparente à de la sculpture monumentale, sans en omettre la fonctionnalité. Ses projets incarnent ce que doit être l’architecture selon ces mots de Vitruve : «durable, utile, belle».
Liée au courant de l’architecture déconstructive, elle a orienté la conception des volumes et espaces vers des modèles précurseurs de ce que pourrait être l’architecture du XXIe siècle. Née à Bagdad, Zaha Hadid s’est affirmée comme une architecte renommée en tant que Britannique et a su s’imposer dans un milieu d’architectes et de constructeurs très masculin. Elle est la première femme à avoir reçu le Prix Pritzker (l’équivalent, en architecture, du Prix Nobel) en 2004.

plein tarif 10€ – tarif adhérent 8 € – réduit 4 €


photo : Zaha Hadid au Centre culturel Heydar Aliyev à Baku, novembre 2013 © Dmitry Ternovoy