Art roman en Roussillon

Du lundi 12 au vendredi 16 juin 2023
Art roman en Roussillon
Responsable : Anne Dupont

téléchargez
le programme détaillé et les tarifs en cliquant ici (version PDF)
le bulletin d’inscription en cliquant ici (version PDF)

L’art roman se développe en Roussillon comme dans le reste de l’Europe entre le Xe et le XIIIe siècle et offre quelques particularités. Les sites majeurs de la région seront au programme, avec un arrêt à l’abbaye de Fontfroide avant de faire connaissance avec les édifices où l’on trouve la patte du mystérieux maître de Cabestany, dans le village éponyme, puis Monastir del Camp et Notre-Dame del Volo au Boulou. Dans l’arrière-pays, découverte de Saint-Martin-de-Fenollar, décorée de peintures murales, de l’Abbatiale Sainte Marie d’Arles -sur-Tech dont les origines remontent à la période carolingienne sans oublier le magnifique Cloître d’Elne. Puis sur les contreforts pyrénéens, nous irons voir le charmant prieuré de Serrabone dont la galerie est peuplée d’un fabuleux bestiaire, Saint-Michel-de-Cuxa qui plut tant aux américains et grimperons jusqu’à Saint-Martin du Canigou situé dans un décor somptueux où nous accèderons en 4×4. Dans la région, nous ne manquerons pas non plus une visite de la belle ville de Narbonne, du Musée d’Art Moderne de Céret qui met en valeur les plus célèbres peintres de la région des deux côtés des Pyrénées, Juan Gris, André Masson, Picasso et Matisse, Edouard Pignon ou Raoul Dufy ou plus contemporains avec Viallat, Ben, Buren ou encore Tapiès. Ce périple se terminera par le Fort de Salses caractéristique de l’architecture militaire espagnole.

Vue sur Saint-Martin-du-Canigou © DR