Peinture et musique en Italie : de la Renaissance à l’art contemporain

Jeudi 12 novembre 2020 à 18h30*, auditorium du musée de Grenoble
Peinture et musique en Italie : de la Renaissance à l’art contemporain
Une conférence présentée par Antoine Pecqueur, bassoniste, journaliste et écrivain, conseiller musical à la MC2

*afin de pouvoir accueillir le public attendu malgré la restriction de jauge et depuis l’institution d’un couvre-feu à 21h, cette conférence est avancée à 18h30.


Les liens entre musique et peinture trouvent assurément leurs plus belles correspondances en Italie. Léonard de Vinci ne fut-il pas à la fois peintre et musicien ? C’est dans ce pays que naît l’opéra, au début du XVIIe siècle, qui va mêler immédiatement ces deux formes d’art. Les toiles peintes constituent alors l’essentiel des décors de scène. Si la peinture fait irruption dans les lieux de musique, l’inverse est également vrai : les peintres aiment représenter les musiciens, intrigués tant par par leurs gestes, leurs postures, que par la forme des instruments. Au fil des siècles, les deux arts vont évoluer en nourrissant des échos permanents. Les Quatre saisons de Vivaldi sont une musique assurément picturale, tout comme les peintures de Guardi sont rythmiques dans leurs compositions. Au XIXe siècle, dans l’essor des nationalismes, les deux arts vont être portés par le même souffle politique. Et au XXe siècle, Luigi Russolo, peintre et compositeur, affirme le futurisme dans les deux champs d’expression.

plein tarif 10€ – tarif adhérent 8 € – réduit 4 €


photo : Lucas Cranach l’Ancien, Adam et Eve, vers 1528, musée national de Warsaw