Des fruits des fleurs et puis des branches… ou comment « herboriser » au musée

Lundi 16 mars 2020 à 19h30, auditorium du musée de Grenoble
Des fruits des fleurs et puis des branches… ou comment « herboriser » au musée
Une conférence présentée par Catherine de Buzon, historienne de l’art
Dans le cadre du cycle « La peinture espagnole du Greco … à Picasso »


L’obsédante inspiration végétale ! La Nature constitue depuis toujours une source privilégiée d’inspiration pour les artistes et l’art élargit notre palette sensible à un imaginaire au delà du nôtre. Nul n’a jamais eu besoin de personne pour s’émerveiller devant la Nature – mais qui nierait que les tournesols sont autrement tournesols depuis Van Gogh, comme les nymphéas depuis Monet… Mais que cherche l’artiste en représentant le végétal dans notre histoire de la peinture européenne ? L’œuvre d’art est une construction, un artefact, une production de «signes». Tenter de les élucider c’est aller «herboriser» au musée en s’appuyant sur l’iconographie (de Rome à la peinture moderne) sur les représentations de la mythologie, de la chrétienté aux temps modernes. Une traversée de l’Histoire de l’Art comme de l’Histoire des Mentalités.

plein tarif 10€ – tarif adhérent 8 € – réduit 4 €


photo : Lucas Cranach l’Ancien, Adam et Eve, vers 1528, musée national de Warsaw